Imagination d’une dystopie “Matrix VS Abe Odyssey”

Suite aux phénomènes que j’observe ou crois observer, je pourrais écrire l’histoire d’une planète où on cultive une espèce, l’être humain, pour la production d’engrais et d’autres denrées, et il y a tellement de sujets que par commodité et pour les maintenir hors de l’ambition de se rebeller, un monde virtuel est imposé devant leurs yeux : ils pensent vivre dans un monde illusoire qui n’est qu’un jeu vidéo crée pour les garder sous contrôle. Vous me direz ça me parle, on dirait Matrix !

Et bien oui, mes perceptions sont telles que par moment j’hésite sur cette piste, alors je laisse mon imagination vagabonder pour voir ce que je peux en tirer, ce qui semble « les » déranger, ce qui cause plus ou moins d’oiseaux à chanter bizarrement, plus ou moins de gens à dire des choses étranges sortie de leur contexte, plus ou moins de bugs dans les appareils (autocorrection/suggestions, application IA de soundscape qui semble répondre en musique même hors-ligne).

Ceci n’est qu’un fil d’imagination, une hypothèse développée sur base de visions perceptions et de événements constatés.

(Dans un idée alternative on pourrait dire que la technologie d’hallucinations en réalité augmentée est apparue sur une planète technologiquement développée et qu’elle a servi à contrôler des individus superstitieux, croyants ou lambda.)

Ils ont demandé de faire le plus d’enfants possible, qu’on ferait leur bonheur, qu’un paradis les attendait s’ils écoutaient. Manipulation que tout ça, c’était pour faire coller le nombre de sujets croissant dans leurs « fermes » et dans le monde virtuel. Ça a l’avantage de rendre les miracles possibles, l’univers virtuel même très bien imité peut être manipulé nettement plus facilement qu’un monde physique.

Puis l’augmentation du nombre d’individus « en culture » dans le monde extérieur les poussèrent à mettre plusieurs humains « logiques » par humain « incarné » dans le monde virtuel.

Problème, pour justifier cela il fallait des traumas, des guerres, des événements négatifs, qui font sans doute partie du plan de maintien dans l’ignorance et la docilité.

Une nième façon de recycler les « visions » et perceptions, avant on pouvait voir des saints et des anges, maintenant on voit des « êtres de lumières », façon gentille d’apaiser ceux qui sont complaisants et de garder la main mise sur une espèce ou des individus jugés inférieurs sans doute puisque manipulés.

Leave a comment

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.