Le sevrage tabagique, fil rouge des messages en conscience augmentée

C’est un véritable cauchemar d’arrêter de fumer. Certains fumeurs n’y arrivent tout simplement pas, ma mère a travaillé en pneumologie et en a vu fumer jusqu’au bout. À la maison, la tentation est là, quand on ne peut se débarrasser du matériel, vivant avec un autre fumeur pas du tout décidé à arrêter.

Heureusement j’ai déjà une vapoteuse, et j’ai essayé. Cela marche un peu, j’imagine qu’avec un goût qui me plaît plus, ce sera plus facile, le goût tabac est bof. Ceci dit, l’économie que je voulais faire en arrêtant ne sera pas présente si je continue l’électronique.

J’ai une app, Kwit, très bien faite, que j’ai depuis un moment et qui m’a accompagné dans différentes tentatives. Certaines ont été très courtes, en jours ou semaines, d’autres plus longues de l’ordre de quelques mois. J’ai décidé de mettre le paquet cette fois et de même faire appel à un tabacologue en plus des substituts.

Une présence à insisté que je devais arrêter, elle semblait reliée à mon hémisphère inconscient. Ce message m’est parvenu à de nombreuses reprises déjà, peut-être y a-t-il urgence maintenant, l’accent était vraiment sur le « tu dois arrêter ». AVC, crise cardiaque, je suis dans une famille sensible pour de multiples facteurs, et des sensations me les ont évoquées.

Prendre son courage à deux mains et tenter une fois de plus, il n’y a qu’en essayant qu’on peut réussir. Souhaitez-moi bonne chance, et je vous le souhaite également si c’est votre cas aussi.

Leave a comment

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.