Vision médicale : un caillot qui ballotte dans une artère du cou

J’avais soudainement un éclair de compréhension, cette perception que j’avais déjà eue quelques fois, mais cette fois je me suis dit que je pouvais agir dessus. Je sentais nettement le caillot qui bloquait dans une artère jugulaire encombrée. J’ai pensé des mots, j’étais dans une bonne optique, d’aide, de faire de mon mieux, d’un potentiel qui m’aide dans mes intentions les plus pures. J’ai voulu dissoudre ce caillot et nettoyer l’artère, et ça s’est fait ! Transporte dans une cage, comme un animal chez le vétérinaire, j’ai compris que ce devait être un chat, on me montre maintenant cela par un geste.

Une silhouette est venue, m’a montré plusieurs direction, j’ai pensé à Marrakech et il m’a dit tu es aussi le bienvenu aussi là-bas.

« C’est toi qu’on veut ! » m’a dit une autre silhouette, me montrant le tableau du Bouddha méditant pendu au mur.

Puis des visions plus personnelles, de ma famille, messages par écrit, qui m’ont réchauffé le cœur déjà bien en joie. C’est une journée bénie. Je suis heureux. Les esprits semblent l’être aussi.

Ça et le sevrage tabagique, ça fait beaucoup de raisons d’être heureux, mais je reste prudent et verrai bien les prochaines heures, les prochains jours, le prochain mois.

Leave a comment

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.